Revêtement extérieur - Construction K St-Laurent

Conseils en choix de revêtement extérieur

Le changement du revêtement extérieur d’une maison demande du temps et de l’organisation. Le premier impératif avant de définir un choix, est de s’informer auprès de sa mairie pour connaître les éventuelles contraintes imposées. Elles sont, soit liées à la proximité d’un site ou bâtiment classé, soit liées à des impératifs environnementaux. Une fois que vous connaissez ces contraintes, voici une liste des différentes solutions pour un revêtement extérieur d’une maison.

Les parements muraux extérieurs.

Les matériaux pouvant être utilisés en revêtement extérieur sont les suivants. Le vinyle ou PVC, l’aluminium, la fibre de bois, le bardage en bois, le crépi, la brique et enfin la pierre. Dans le but de mieux vous outiller lors du magasinage de ces matériaux, voici des informations sur la composante de chacun :

  • Le vinyle ou PVC, a un faible coût matériaux, mais nécessite une pose rigoureuse. Il a une bonne résistance aux égratignures et aux chocs, mais est sensible aux écarts de températures et aux grands vents. Notez que l’ensoleillement fait pâlir les couleurs foncées. Ainsi, le choix d’une couleur trop foncé finira par perdre son cachet initial.
  • L’aluminium permet une variété de couleur et de forme. Il est sensible aux égratignures et aux chocs, mais a une bonne résistance aux vents et aux variations de température. Il est plus cher que le vinyle, mais a une très bonne durabilité.
  • La fibre de bois imite l’aspect du bois, mais est moins sensible aux variations climatiques. Il résiste très bien aux grands vents si sa pose a été rigoureuse.
  • Le bardage en bois est simple a poser, il nécessite un entretien (lasure ou peinture) tous les deux à trois ans. Son prix dépend des essences utilisées et de leurs traitements. D’une durabilité moyenne, il a tendance à virer au gris avec le temps.
  • Le crépi est soit projeté (rapide), soit taloché (rendu vieilli, rustique, soit gratté (rendu lisse). Son prix est moyen et sa durée dans le temps est bonne. Il est facile à poser et à entretenir.
  • La brique est longue, mais facile à poser. Elle se pose en général au mortier. Elle a une bonne résistance aux feux et à l’humidité et est chaleureuse. Son coût est relativement bas, mais la main d’œuvre de pose est importante. Sa durabilité est bonne et son entretien réduit.
  • La pierre donne un charme indéniable a une maison, mais est aussi la plus chère (pose et matériaux). Elle s’encrasse avec le temps et est difficile à entretenir. Sa durabilité est moins bonne que la brique.

Si vous désirez opter pour une solution plus écologique et respectueuse de l’environnement, il existe aussi les murs végétaux. Cependant, ces types de revêtement extérieur sont très complexes à installer et à entretenir.

Comme on le voit, le choix est vaste ; il doit avant tout être dicté par les impératifs techniques et climatiques. De plus, dans le but de vous éclairer dans les différentes options de revêtement extérieur offertes, n’hésitez pas à faire appel à un entrepreneur ou un constructeur. Ces derniers ont l’expertise nécessaire afin de vous aider.

Source: http://www.mag-maison.com/

adminConseils en choix de revêtement extérieur